top of page

La roue des 6 émotions

Dernière mise à jour : 29 févr.



Qu'est-ce qu'une émotion?


Les émotions sont des réactions internes propres à tous les êtres vivants, que ce soient les humains et les animaux.


Émotion vient du latin "exmovere" : ébranler et de "motio" : action de bouger.


Une émotion permet de nous mettre en mouvement suite à un stimulus extérieur.

Lorsque nous vivons une émotion, nous la ressentons dans le corps. Par exemple, nous pouvons rougir, avoir les mains moites, sentir une boule dans la gorge...


Il n'y a pas d'motions négatives, ni de mauvaises émotions. Une émotion s'accueille pleinement pour la vivre et l'associer à un besoin, selon le processus de la Communication NonViolente (CNV).


Conscientiser ses émotions permet de mieux les accueillir, mieux les comprendre afin de mieux se connaître.


Les 6 émotions


Il existe 6 émotions primaires : la peur, la colère, la tristesse; la joie, la surprise et le dégoût.

Nous pourrions en ajouter 2 autres : l'anticipation et la confiance.


La peur

La peur reste l'émotion la plus primitive. Provoquée par un stimulus, c'est l'activation de l'amygdale dans notre cerveau qui va déclencher le processus réactionnel (cri, pleur, protection...)

Considérée comme l'émotion de base sur laquelle les autres émotions découlent, la peur s'accompagne d'une prise de conscience d'un danger ou d'une menace.


La colère

L'émotion de la colère est une réponse à l'émotion de la peur. Associée à la pulsion de vie, la colère est une réaction face à une menace.

Souvent qualifiée de négative, la colère est une émotion au service de la relation car elle permet de poser ses limites et de dire stop.


La tristesse

Émotion complexe qui connecte une douleur émotionnelle, la tristesse implique un sentiment de vide, de chagrin, de désespoir et d'impuissance.

Comme la colère, la tristesse est une émotion désagréable bien qu'utile car elle invite à prendre du recul et de la distance sur ce que nous vivons. Une introspection nécessaire pour se recentrer sur soi-même et écouter ses besoins.


La joie

Comme une transmutation de la peur et de la tristesse, la joie laisse place à un sentiment de plénitude, de complétude et de légèreté.

Associée à des sensations plus ou moins intenses, la joie nous permet de connecter notre enfant intérieur pour vivre une vie alignée centrée sur le cœur.


La surprise

Provoquée par un évènement soudain ou inattendu, la surprise est une émotion furtive, généralement de courte durée. S'ensuit ensuite une autre émotion, comme la peur, la colère ou la joie.


Le dégoût

Considérée comme une émotion de base, le dégoût provoque un sentiment d'aversion, de répulsion envers quelque chose ou quelqu'un.

Derrière cette émotion souvent désagréable se cache un ou plusieurs besoins non-rencontrés.



Gérer ses émotions


Au-delà de gérer ses émotions, expression que nous entendons à tout-bout-de-champ, il est proposé plutôt de les accueillir pour les vivre pleinement, sans mettre un mouchoir dessus.


Comme un muscle, la connexion à ses émotions nécessite de l’entrainement et un exercice de tous les jours.

Se connecter à ses émotions pour les accueillir apporte une paix intérieure grâce à une meilleur connaissance de soi-même.


La connexion à ses émotions passe par le corps. ressentir par ses ressentis corporels et ses sensations dans le corps est la première étape.

Puis ensuite se poser la question : comment c'est dans mon corps?

Et de chercher le besoin non-satisfait, non-rencontré : "parce que moi, j'ai besoin de ..."


C'est le processus OSBD de la CNV expliquer dans l'article de blog "La Communication Non Violente : un outil lumière" sur ce processus simple et facile à comprendre.


  1. Observation de la situation sans jugement : "lorsque je vois, j'entends, j'observe..."

  2. Sentiment éveillé en moi : "je ressens une émotion"

  3. Besoin généré par le sentiment : "j'ai besoin de..."

  4. Demande à exprimer sans exiger pour améliorer mon bien-être : "est-ce que tu serais d'accord pour..."


Accueillir ses émotions pour s'apaiser


En apportant de la lumière sur ses émotions, il se crée comme une alliance de soi à soi, une meilleure connaissance de soi pour mieux s'accueillir dans sa globalité, en prenant en compte les côtés sombres comme les plus lumineux.


En apprenant à nommer ses émotions, de la clarté et de l'apaisement en découlent pour vivre de manière épanouie et équilibrée.




71 vues

Comentários


bottom of page