olivia-1 (2).jpg

Qu’est-ce que l 'EMDR ?

EMDR signifie en anglais Eye Movement Desensibilisation and Reprocessing, ce qui veut dire la désensibilisation et le retraitement de l'information par les stimulations alternées (DSA). Créée en 1987 par Francine Shapiro, cette forme de thérapie brève orientée solution permet de traiter les traumatismes, les chocs psychologiques et les deuils.

« Nous ne pouvons pas modifier notre patrimoine génétique mais nous pouvons travailler directement sur nos vécus. »

Francine Shapiro

Dépasser le passé pour vivre le présent pleinement

Peut potentiellement être considéré comme un traumatisme tout évènement dont le patient peut clairement dire qu’il y a un «Avant» et un «Après» et dont l’évocation est toujours associée à une émotion négative intense.

 

L’EMDR-DSA (Désensibilisation par Stimulations Alternées) permet d’accéder au traumatisme ou à l’événement difficile, ancien ou récent, et de s’en libérer en le traitant au niveau émotionnel, corporel et cognitif grâce aux stimulations oculaires (les yeux suivent un mouvement de gauche à droite) ou kinesthésiques (un tapotement alterné sur les genoux).

 

Les mouvements oculaires permettent au cerveau de «se reprogrammer» et de transformer un traumatisme en un simple mauvais souvenir.

Sortir de la survie pour retourner dans la vie

L’EMDR-DSA s’adresse aux enfants, adolescents, adultes et personnes âgées sauf contre-indication. Cette technique de thérapie brève permet de « digérer » plusieurs sortes de traumatisme et l’état de stress post-traumatique (ESPT), ainsi que les évènements difficiles :

 

  • Chocs liés à des expériences vécues

  • Agression

  • Abus sexuel

  • Accident

  • Deuil

  • Stress

  • Crise de panique

  • Angoisses

  • Phobies

  • Anxiété

  • Dépendances

  • Troubles alimentaires

  • Troubles du comportement

Comment cela se passe ?

Les mouvements oculaires vont permettre le travail de cicatrisation psychique grâce à la capacité du cerveau à dissocier le souvenir traumatisant de l’émotion. Ainsi, la guérison psychologique s’effectue, le cerveau a reclassé et archivé les informations et les images du traumatisme ou de la pensée traumatisante.

 

Les émotions associées au traumatisme sont mises à distance du présent, ce qui va faire tomber la charge émotionnelle pour le patient. Il peut modifier son point de vue sur l’évènement et prendre de la distance pour se dissocier du souvenir traumatisant.

 

Pendant la séance d’EMDR-DSA, le praticien et le patient travaillent ensemble sur le traumatisme ou l’évènement qui a besoin d’être mis en lumière. Le patient laisse venir toutes les images, pensées, sensations et émotions liées à son traumatisme, sans filtre, pendant que le praticien utilise la stimulation oculaire afin d’aider le cerveau de son patient à assimiler l’information.

 

L’EMDR permet au patient de se focaliser sur lui-même en revivant son inconfort, son problème dans tout son corps, parfois de manière intense, tout en observant ce qui se passe en lui au cours de la thérapie. Cette technique n’a pas besoin d’un « lâcher-prise », le travail débute dès lors que le patient est prêt à suivre le mouvement.

Ainsi, le cerveau entame son processus de tri et de rangement de l’information traumatisante pour accéder à une libération et un mieux-être.

Les stimulations sont renouvelées jusqu’à ce que l’évènement traumatique ne génère plus de perturbations.

Ensuite, le praticien ancre une pensée positive, bienveillante, constructive et aidante pour aider le patient à évacuer d’éventuelles tensions corporelles résiduelles désagréables.

 

 

Durant tout le protocole, le patient est conscient et reste maître de lui-même.

 

D’autres techniques de thérapies énergétiques peuvent se montrer complémentaires et amènent de la relaxation et un ressourcement en fin de séance.

 

En fin de séance, le praticien s’assure que le traumatisme évoqué et traité n’a plus d’impact corporel et émotionnel chez le patient.