Les 4 archétypes de la Féminité Sacrée

Dernière mise à jour : 16 oct.



Qu'est-ce qu'un archétype?


Une et multiple, la femme selon C.G Jung


Un archétype est un symbole universel d’un type ou d’une personne qui sert de modèle dans l’inconscient collectif. Concept crée par Carl Gustave Yung, la femme peut incarner quatre archétypes féminins, être une et multiple à la fois. Selon l’éducation reçue, les croyances, les valeurs transmises, un archétype sera plus évident et mis en lumière au fil de sa vie.


Les 4 archétypes féminins


Cheminer avec les archétypes permet de mieux se connaitre et apporte de nombreuses pistes de réflexion sur la manière dont fonctionne l’inconscient. Selon Yung, il existe quatre archétypes féminins majeurs. La femme peut être tour à tour :


  • L’Amazone : l’indépendance, la liberté, le plaisir,

  • La Mère : l’avenir, les enfants, l’éducation, la fertilité, celle qui nourrit

  • L’Hétaïre : le couple, la profondeur, la spiritualité

  • La Médiale : le centre, l’équilibre, l’intuition, la sagesse, l’extraversion


Chaque archétype possède une part lumineuse qui correspond à la manifestation saine et en consciente de l’archétype.


Lorsque l’archétype est refoulé ou non conscientisé, on parle d'ombre en psychanalyse. Ces parties de la psyché sont méconnues ou même ignorées. Peuvent survenir des déséquilibres, des dysfonctionnements qui peuvent se manifester par l’intermédiaire des rêves, qui sont des formidables messagers de l’inconscient.


Les rêves traduisent les peurs, les croyances, les blocages, les peurs, les angoisses et les traumatismes en faisant appel à l’inconscient collectif c’est-à-dire les symboles, les archétypes, les représentations mythologiques, les personnages des contes et des légendes, les concepts psychanalytiques, les mythes et les croyances.


Les archétypes de la Féminité Sacrée


Miranda Gray s'est inspirée des quatre archétypes de Yung pour les moderniser et proposer une transposition au cycle féminin pour ouvrir la voie du Féminin Divin. Elle explique les quatre archétypes comme un outil de développement personnel pour accéder davantage à son Féminin Authentique, ses émotions et ses ressentis.


Les quatre archétypes correspondent à une période du cycle menstruel :

  • La Jeune Fille (ou l’Amazone, la Vierge) : la phase pré-ovulatoire (phase folliculaire)

  • La Mère (ou la Reine, la Déesse) : la phase ovulatoire

  • L’Enchanteresse (ou l’Amoureuse) : la phase pré-menstruelle (phase lutéale)

  • La Vieille Femme (ou la Sorcière, la Magicienne, la Crône) : la phase menstruelle


La Jeune Fille


Appelé aussi la Vierge, l'archétype de la Jeune Fille symbolise la pureté, l'innocence et l'énergie du renouveau. Elle a soif de connaissance, elle veut comprendre le monde et part à sa découverte. La Jeune Fille porte en elle des énergies positives et optimistes. Elle veut conquérir le monde en dévoilant sa nature profonde, sans peur.


Dans son cycle : phase folliculaire

10-18 jours après le 1er jour des lunes.


Dans son quotidien :

C'est la bonne période pour entreprendre, créer et transformer son énergie en actions concrètes pour servir son projet.


Cycle de la Lune :

Lune croissante


Basse vibrations de la Jeune Fille :

La Vierge possède un côté naïf qui peut la conduire à nier le risque et à la rendre vulnérable. Elle peut alors subir des situations délicates ou vivre des expériences initiatiques obscures.


Incarner et activer l'archétype de la Jeune Fille :

  • Se connecter à son énergie créatrice

  • S'occuper de soi pour cultiver sa verticalité sacrée

  • Oser rayonner son essence

  • Vibrer!

  • Cultiver la loi de l'action.


La Mère


Il n'est pas nécessaire d'avoir donné la vie pour incarner l'archétype de la Mère. Elle n'est pas uniquement celle qui transmet la vie, celle qui accouche d'un bébé, la Mère est celle qui enfante tout ce qui doit naître. Elle se montre à l'écoute, présente et attentionnée. Elle incarne l'amour, l'épanouissement et la fertilité.

Dans l'expansion, la Mère connecte des énergies où la joie et la confiance sont présentes, où la réalisation personnelle et l'accomplissement sont à l'apogée.

Elle est celle qui se relie à la Création, celle qui couve les projets et les rêves et qui materne ceux qui ont besoin.


Dans son cycle : phase ovulatoire

11-15 jours après le premier jour des lunes.


Dans son quotidien :

La Mère, qu'elle ait donné naissance à des enfant ou non, protège, nourrit et prend soin des autres. Sa lumière est tournée vers l'extérieur, elle s'occupe des autres. Elle remplit et comble. Elle aide à se connecter à son Enfant Intérieur pour l'apaiser et le guérir.


Cycle de la Lune :

Pleine Lune


Basse vibrations de la Mère :

La Mère peut se montrer omniprésente et envahissante voire fusionnelle dans la relation pour se sentir exister. Elle peut également donner sans se préserver, ce qui peut la conduire au burn-out.


Incarner et activer l'archétype de la Mère :

  • Prendre soin de soi

  • Se connecter à ses besoins et les nourrir

  • Être la personne la plus importante de sa vie

  • Guérir ses blessures et ses traumas transgénérationnels.

  • Intégrer la loi du donner et du recevoir.


L'Enchanteresse


Egalement appelée Femme Sauvage, l'Enchanteresse se connecte à des énergies de transformation, de changement et de questionnements. Une période d'introspection pour ralentir et s'écouter, contacter la Médecine de la Tortue et laisser partit l'ancien pour faire de la place.


Dans son cycle : phase lutéale

22-28 jours après le premier jour des lunes.

Le corps demeure dans l'attente d'une fécondation.


Dans son quotidien :

L'Enchanteresse se connait et sait qui elle est. Elle s'honore et se remercie pour le chemin qu'elle a parcouru jusque là. Sa maturité et son expérience la guide vers le pardon et le détachement pour incarner pleinement son être authentique. Elle choisit ses combats et chemine vers la résilience.


Cycle de la Lune :

Lune décroissante


Basse vibrations de l’Enchanteresse :

Cette période peut amener des doutes et des remises en question fortes. Dans ces vibrations, l'Enchanteresse peut se laisser envahir par ses peurs et ses craintes. Elle connecte le manque et se laisse happer par le vide. C'est une période délicate où la perte de sens et de repères peuvent venir atteindre l'estime de soi.


Incarner et activer l'archétype de l'Enchanteresse :

  • Ralentir avec la Médecine de la Tortue

  • Cultiver sa terre intérieure

  • Accepter le changement et le détachement

  • Incarner la loi de transmutation.


La Vieille Femme


La Vieille Femme ou Femme Sage marche sur le chemin de la sagesse, de la connaissance et de l'intégration du tout. Elle contacte des expériences de moments de paix et de sérénité. Elle sait comment expérimenter la connexion spirituelle et possède la conscience de l'âme. L'empathie et la compassion lui permettent de prendre soin des autres avec bienveillance et sérénité.


Dans son cycle : phase des menstruations

0-5 jours


Dans son quotidien :

Dans cette période de renouveau, d’acceptation et de renoncement, la Vieille Femme sait comment se soigner naturellement. Véritable guérisseuse, elle se connecte aux éléments pour mettre ses dons au service des autres. Elle marche sa parole et aime inconditionnellement.


Cycle de la Lune :

Nouvelle Lune


Basse vibrations de la Vieille Femme :

Bien qu'elle soit posée et apaisée, la Vieille Femme peut ressentir de la culpabilité. Elle plonge dans ses profondeurs pour danser avec l'Ombre, qu'elle connait parfaitement.


Incarner et activer l'archétype de la Mère :

  • Se reposer, méditer

  • Pratiquer l'art de la Communication Non Violente

  • Créer de l'espace

  • Intégrer la loi d'unité.


D'autres archétypes de la Féminité Sacrée


Il existe bien d'autres archétypes de la Féminité Sacrée, autant de facettes que nous incarnons dans notre vie car nous ne sommes que des êtres impermanents :

- la Guerrière

- l'Amoureuse

- la Guérisseuse

- la Muse

- La Femme Sauvage

- La Prêtresse

- l’Épouse

- l'Alchimiste

- la Créatrice

- la Visionnaire

- la Mystique


Comment éveiller sa Féminité Sacrée?


Se connecter à la Lune permet une belle reconnexion à son Féminin Sacré. En se reliant à la lune, la Femme Libre et Sacrée se connecte à ses émotions et à son monde intérieur. Elle manifeste son potentiel créateur dans toute sa puissance et sa force.


La Lune se révèle être une merveilleuse guide, une accompagnante sur le chemin de la découverte de soi, un bel outil de développement personnel pour une reliance Corps-Cœur-Conscience. Le guide Vibrer avec la Lune permet de comprendre le cycle de la Lune et approfondir ce lien unique avec l'astre de nuit.


Se relier à son cycle féminin


La Lune est liée à la femme. Tout comme la Lune, la femme est cyclique. Son cycle menstruel est de 28 jours environ, semblable à la lunaison de l'astre de nuit. Les quatre phases principales de la Lune résonnent avec les quatre cycles de la femme.


La Lune permet aux femmes de se connecter à leur nature impermanente, au rythme de leurs cycles. Comprendre et intégrer ce lien profond à la Lune permet de se connecter davantage à ses émotions, à ses ressentis et à son êtreté.


En se reliant à la Lune, la femme redécouvre son cycle féminin. Elle observe ses cycles pour être davantage à l’écoute de son corps et renouer avec son essence pure, la Femme Sauvage qui se trouve en elle.


La Lune se révèle un puissant outil d’épanouissement personnel pour accepter, comprendre et honorer son cycle menstruel. Accepter sa nature cyclique permet de prendre possession de tous ses pouvoirs de création et de manifestation.

23 vues