top of page

L'intéroception : la spéléologie intérieure



L'intéroception : définition

 

Au delà de la gestion des émotions se trouve la capacité à évaluer de manière précise ses sensations corporelles et l'état interne de son corps.

 

C'est ce qu'on appelle l'intéroception. Ce sens est considéré comme le 8ème, avant l'intuition, le pouvoir guérisseur, et après la proprioception et la thermoception.

 

Plus qu'un exercice, c'est un véritable entrainement quotidien pour observer avec finesse les changements à l'intérieur de soi lorsque l'on est confronté à un évènement difficile (rejet, abandon, humiliation, honte...).

 

C'est comme plonger à l'intérieur de soi pour se connecter à son corps et comprendre ce qui se joue dans le changement de vibration et de modifications de l'état interne (mains moites, rougissement, boule au ventre, oppression dans la poitrine, difficultés pour respirer...)

Une opportunité pour éclairer et apporter de la conscience dans ce qui se passe à l'intérieur de soi lorsque l'on est confronté à une blessure (du rejet, de l'abandon...) ou à une émotion désagréable (peur, tristesse).


La conscience de soi

 

En lien avec l'estime de soi et la confiance en soi, l'intéroception n'est pas innée. C'est un apprentissage pour mieux se connaitre, mieux savoir qui l'on est et comment l'on réagit. Car au-delà de l'estime de soi et de la confiance en soi existe la conscience de soi. Cette connaissance de soi, de ses émotions, de ses comportements, de ses conditionnements et de ses blessures. Une invitation à s'approprier ses


Ce concept de l'intéroception se révèle un véritable cadeau pour comprendre la blessure associée et amorcer une libération et une guérison.

 

Dans mon approche en cabinet en thérapie, j'invite les personnes à véritablement s'exercer à l'intéroception pour accueillir avec justesse leurs émotions et leurs ressentis corporels et comprendre le mécanisme de l'égo.

10 vues

Comments


bottom of page